Fermer
théâtre

Love letters

Love letters (2021)
De Albert Ramsdell Gurney. Tout le monde a déjà écrit une lettre d’amour. Ici, la correspondance dure toute une vie. Melissa et Andy vont s’aimer… par relation épistolaire sans jamais pouvoir être ensemble.

Lui est calme, sûr de lui, elle est inquiète, souvent triste. De loin ils se taquinent, se chamaillent, elle prend mal les plaisanteries. Les lettres vont s’espacer quand ils vont avoir d’autres liens.
Le destin, la vie, les rencontres les ont rapprochés puis éloignés mais jamais ils n’ont cessé de s’écrire.
Au fil de leurs échanges, on ressent l’amitié taquine de l’enfance, la passion adolescente, la complexité des sentiments mêlée aux espoirs et désillusions de l’âge adulte.

Côte à côte, devant nous, ils relisent les lettres, et nous font voyager à travers les époques, au fil des rencontres, dans leur intimité. Des petits faits insignifiants aux grands drames de leurs vies, on les suit avec tendresse. Leur relation épistolaire est à la fois drôle, tendre et d’une réalité bouleversante.

Cette pièce américaine écrite à la fin des années 80, traduite dans une trentaine de langues a été jouée des centaines de fois.

Publié le 05/11/2021


Mots clés :