8e9abcdc72d12b3b111de66a1dec493a6d11329c
3ab8826424ae190ebef39338faf2e026fd54ef51
D5b96bef71e551b05f7e1a21013c3715b42c3430
6dfdc0e2f8d7e0ef71d3f61407121569fe4ad807
Fermer
concerts

Chatte Royal

1deff51bb3fd8bda7c3d93fa5031107c3d07bbc4
Les Franco-Belges de Chatte Royal viennent se faire les riffs sur nos tympans. On en redemande en se roulant dans la litière.

Chatte Royal, c’est donc cet étrange projet cornaqué par le guitariste Diego Di Vito, avec comme complices Teo Crommen aux guitares, François Hannecart à la basse et Dennis Vercauteren à la batterie. On ne cite pas les noms pour balancer, juste pour célébrer le talent de musiciens aguerris et combatifs. Ils viennent de sortir un album « Mick Torres Plays Too F***ing Loud » qui fait crisser la craie du math-rock sur le tableau d’un post-rock pendant que le prog et le jazz serrent les dents. Joueurs sans être démonstratifs, on s’y perd avec délice comme chez Horse Lords ou PinioL. Une folie furieuse mais bougrement réfléchie doublée d’une maîtrise instrumentale leur permettant de s’oublier totalement. C’est du propre. Chatte Royal sans « e » mais désormais il faudra compter sur eux.

 

Publié le 11/06/2024 Auteur : Bertrand Lanciaux

Samedi 15 juin, 20h, 8€
La Malterie
250 bis bd Victor Hugo, Lille
www.lamalterie.com

 


Mots clés : rock