expos

Voyage dans les collections liégeoises

2a0a904aca038dc2faca3cd6cf91ec130d5efc82
Avec sa nouvelle exposition, La Boverie présente au public les chefs-d'œuvre des collections liégeoises, dont beaucoup n'avaient plus été exposées depuis longtemps.

 

Depuis 2016 et la fin des travaux d'agrandissement, les grandes expositions se sont enchainées à La Boverie. Pendant ce temps-là, dans l'ombre des réserves, les équipes continuaient d'étudier, d'enrichir et de restaurer la collection permanente. « Liège. Chefs-d'œuvre » remet en pleine lumière une sélection de peintures, sculptures, dessins, planches de bandes dessinées, tous incontournables, et dont une vingtaine sont classés « Trésors » par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Sur les cimaises de La Boverie, les œuvres rassemblées esquissent une histoire de l'art européen, des débuts de la Renaissance jusqu'à aujourd'hui. Au rez-de-chaussée, le classique parcours chronologique est animé par des focus – l'activité industrielle du bassin liégeois notamment – et par des rapprochements d'œuvres inattendus. Dès l'entrée, le visiteur est ainsi accueilli par un couple, qui partage plus de points communs qu'il n'y paraît : Napoléon Bonaparte Premier consul par Jean-Dominique Ingres et Le vieux Jardinier d'Emile Claus. La visite continue au sous-sol, avec des zooms sur certains artistes ou courants et avec les œuvres craignant la lumière naturelle. En filigrane de cette présentation, apparaît un intéressant aperçu de l'art liégeois, dont Lambert Lombard, Gérard de Lairesse, Léonard Defrance, Adrien de Witte ou encore Jean Rets se font les ambassadeurs. L'exposition permet également de retracer l'histoire des collections liégeoises en revenant notamment sur la judicieuse acquisition de neuf œuvres majeures, lors de la vente d' « art dégénéré », organisée à Lucerne en 1939 par les Nazis. Le public pourra également poser un œil neuf sur L'homme de la rue, récemment restauré. Pour la première fois, le musée expose un ensemble de quatre œuvres de Picasso, Robert Delaunay et Malevitch, mises en dépôt pour 10 ans par un collectionneur privé. Redécouvertes et nouveautés sont au rendez-vous.

Publié le 29/01/2019 Auteur : Aurore de Carbonnières

 

Liège. Chefs-d'œuvre. Jusqu'au 18 août 2019, du mardi au dimanche de 10h à 18h, La Boverie, Liège, 0-10€, www.laboverie.com