8e9abcdc72d12b3b111de66a1dec493a6d11329c
3ab8826424ae190ebef39338faf2e026fd54ef51
7475b73775dbd6254aea6d429e9061cfed4a5e89
F292b8b4a32eac183771863c63200c7965256266
D5b96bef71e551b05f7e1a21013c3715b42c3430
6dfdc0e2f8d7e0ef71d3f61407121569fe4ad807
Fermer
expos

La Nature est à l'honneur au Grand Hornu

B5d508e43f74a3f161940484d5c31630fd9607c8
Une nouvelle expo sensationnelle débarque en Belgique ! Explications.

 

L'empreinte de l'Homme sur la Nature devient de plus en plus profonde. Entre eux, c'est une relation complexe, tout à la fois perverse et inspirante qui s'est nouée. Une relation qui donne lieu à une crise écologique sans précedent. Cependant, des consciences s'éveillent et ce lien devient une préoccupation centrale dans la vie des hommes. Les artistes n'y échappent pas et font de cet intêret pour le monde végétal, et la nature toute entière, l'objet de leur pratique. Désormais, et c'est le cas dans cet exposition, ce sont des œuvres faites à partir d'organismes vivants que l'on peut admirer. Par exemple, certains artistes comme Lois Weinberger utilisent des mauvaises herbes pour évoquer les communautés humaines et les phénomènes de migration. Le vivant évolu à sa guise, hors du contrôle de l'artiste, la matière est libre. Nous rentrons désormais dans l'ère du biodesign. Dans cette exposition : bienvenue entre art, innovation et science. La Nature est plus vivante que jamais, cependant l'exposition parle aussi de Nature morte. On l'observe ici à travers une sénographie sobre et efficace qui révèle tout le travail du temps... Vous avez jusqu'en mars pour observer la nature comme jamais auparavant. 

Publié le 11/12/2019 Auteur : Charlène Baptiste

 

Nature morte/Nature vivante, jusqu'au 8 mars 2020. CID Grand Hornu, Rue Sainte-Louise 82, Boussu. Entrée gratuite. +32 (0)65 61 39 02, www.cid-grand-hornu.be, reservations@grand-hornu.be 


Mots clés : expo belgique #nature