8e9abcdc72d12b3b111de66a1dec493a6d11329c
3ab8826424ae190ebef39338faf2e026fd54ef51
7475b73775dbd6254aea6d429e9061cfed4a5e89
F292b8b4a32eac183771863c63200c7965256266
D5b96bef71e551b05f7e1a21013c3715b42c3430
6dfdc0e2f8d7e0ef71d3f61407121569fe4ad807
Fermer
concerts

Jazz à Liège

F89a959c15ae23b18769d51b0c9d430ef3afb953
Depuis 1991, le festival de jazz de Liège est à l’écoute de toutes les formes de jazz. Avec acuité et sans opportunisme, cette nouvelle édition devrait faire date.

Si le Jazz à Liège a traversé les âges, c’est sans doute parce qu’il a su rester jeune. Sans renier le caractère patrimonial de cette musique, il a toujours su se mettre au goût du jour sans tomber dans l’air du temps ou s’égarer dans des grands écarts artistiques. La période lui est favorable et ce festival a sans doute œuvré à ce qu’une nouvelle scène jazz conquière une audience internationale et massive. Du métissage afrobeat londonien, aux échanges hip-hop américain en passant par un nouveau souffle européen, il se passe incontestablement quelque chose sur la planète jazz en fusion et l’espace de trois jours, Liège sera son épicentre.

Avec notamment : Jewel Usain, Leon Phal, Emile Londonien, Snarky Puppy, Henri Texier, Mackaya McCraven, Shabaka Hutchings, Kamaal Williams, Tenderlonious, Gogo Penguin, Lakecia Benjamin, Aka Moon…

Publié le 05/05/2024 Auteur : Bertrand Lanciaux

Du 2 au 5 mai à Liège

Reflektor, Cité Miroir, Le Forum, Le Trocadéro, Hotel de Clercx, Regina Club, Les Chiroux

www.jazzaliege.be


Mots clés :