8e9abcdc72d12b3b111de66a1dec493a6d11329c
3ab8826424ae190ebef39338faf2e026fd54ef51
D5b96bef71e551b05f7e1a21013c3715b42c3430
6dfdc0e2f8d7e0ef71d3f61407121569fe4ad807
Fermer
théâtre

En scène !

A5c5d1f3417699f7da634ba5970a6ccb47cb30cd
Pour la 7ème édition, le festival Emulation propose 7 pièces de théâtre de jeunes artistes. Sur des thèmes d'actualités, ces pièces invitent à des réflexions toutefois optimistes pour des spectateurs parfois désabusés par le monde qui les entoure.

Dédié à la jeune création, c'est-à-dire premier, deuxième et troisième projet de metteur en scène ou collectif débutant, le festival a lieu tous les deux ans et a pour but de promouvoir à l'échelle internationale les artistes via deux prix : Jury Emulation et Jury Jeune, avec comme récompenses 5000€ pour le 1er et 2000€ pour le second. Il s'inscrit dans différentes salles de la ville : Université de Liège, centre culturel des Chiroux, la Halte, salle de la Grande Main, cité miroir ainsi que la salle Régine.

Lécologie, la désobéïssance civile, la hausse du chômage et le poids de la culture dans le domaine de l'apprentissage, le festival embrasse des questionnements contemporains.

Au fil des différentes esthétiques théâtrales protéiformes, le programme débute ainsi avec Fabrice Adde, acteur qui a joué dans The revenant, il marque l'étrangeté par la poésie dans la pièce 14 juillet. Puis, Le Vlard, collectif issu du Conservatoire de Liège, présente sur scène une création nommée Almanach, sur l'histoire de personnages qu'ils ne seront jamais. Un ton plus absurde, « c'est quand la délivrance ? » par Laurent Plumhans, développe une critique sur le chômage subi en tant qu'artiste. Avant le chômage, l'école fait son instruction, deux profs présentent ainsi dans le cadre du festival, une conférence illustrée sur les connaissances linguistiques, qui démontre toutes les idées reçues sur l'orthographe. Pour un spectacle plus artisanal, le collectif Une tribu, a comme point d'équilibre la course, qui synthétise leur savoir-faire : confection de marionnettes, création d'objets et de textes, composition de musiques. Le DARPA collectif propose pour sa part un coup de projecteur sur les moyens à mettre en place lorsque des décisions prises dépassent le commun des mortels. Pour clôturer ce temps fort théâtral, Sarah Brahy et Aline Mahaux plongent les spectateurs dans leur création La Montagne qui montre l'influence de l'économie sur la vie des citoyens.

Outre le festival, le Théâtre de Liège propose également toute l'année, un encadrement selon les projets des artistes mais aussi une aide logistique et un coup de pouce pour la production.

 

 

 

Publié le 18/04/2017 Auteur : Laure Maffeis

Le festival Emulation

Du 23 au 29 avril

Théâtre de Liège

Place du 20 Août – Liège

www.theatredeliege.be

Tel : 04 342 00 00

billeterie@theatredeliege.be

Tarifs : 7/9/10/12€

 


Mots clés :