expos

Les Templiers. Entre Mythe et Réalité

Les Templiers. Entre Mythe et Réalité (2017)
L’appel d’Urbain II, le retour en Terre sainte, la naissance de l’Ordre, le chevalier templier et l’art de la guerre, la hiérarchie et la Règle, les richesses supposées immenses, la fin de l’Ordre, le mythe du trésor et sa représentation dans la fiction collective contemporaine, le patrimoine laissé par les templiers et la Belgique templière.

En 1095, au Concile de Clermont,  le pape Urbain II harangue la foule venue l’écouter et appelle à la première croisade en Terre sainte. : « Allez combattre l’infidèle, allez délivrer le tombeau du christ ». En 1099, les troupes de Godefroid de Bouillon reprennent Jérusalem aux mains des musulmans depuis quatre siècles.

L’histoire de l’ordre du Temple est intimement liée à celle des croisades en Terre sainte : sa naissance, sa reconnaissance, son développement économique pendant près de deux siècles. Mais à l’aube de ce fameux  13 octobre 1307, une tragédie se joue dans le royaume de France. Victimes d’une machination orchestrée par Philippe le Bel, les templiers sont arrêtés tous le même jour, questionnés, torturés, pour terminer, pour certains d’entre-eux, sur le bûcher.

Ayant été de véritables centralisateurs de ressources financières destinées aux croisades et aux pèlerinages en Terre sainte, la question de ces richesses se pose. C’est surtout à partir du XVIIIe siècle et dans la littérature contemporaine que le mythe de l’existence d’un trésor templier se répand et suscite de nombreuses théories à son sujet.

Se basant sur des documents d’archives et des sources dignes de foi, l’exposition de l’Abbaye de Stavelot se veut la plus objective possible, laissant de côté les nombreuses élucubrations proférées à l’égard du Temple, et qui n’ont rien à voir avec l’Histoire.


En traitant de diverses thématiques, la scénographie de l’exposition combinera à la fois des fac-similés de documents d’archives, de manuscrits enluminés, de dessins et des objets, armes et costumes, placés sous vitrines. Le visiteur pourra approfondir sa visite par le visionnage de films.

Publié le 08/03/2017


Mots clés :