concerts

Sonic City, nouveau Depart

03b6be191b276259254f6822b6299e67396cddc5
Victime consentante de sa réputation et de celle de son curator Thurston Moore, le festival Sonic City se délocalise du De Kreun vers le Depart. Un changement de jauge à la hauteur de cette édition exceptionnelle.

Déjà sur les précédentes éditions, on savait qu’il fallait surveiller la billetterie. Cette année, dès que fut rendue publique l’identité du directeur artistique du Sonic City 2017, les ventes s’emballèrent. Rien que sur son nom, l’ex leader de Sonic Youth Thurston Moore déclencha un enthousiasme jamais atteint avant l’annonce détaillée d’une programmation. Pour ne pas faire plus de malheureux que de chanceux, l’équipe du Wilde Westen décida de pousser les murs en installant le festival à 600 mètres du De Kreun, au Depart, nouveau lieu pouvant contenir un bon millier de spectateurs, plus du double de la jauge initiale. Une audace récompensée puisqu’à ce jour il ne reste des places que pour la pre-party du vendredi (au De Kreun, faut suivre) et le très expérimental dimanche ; l’ensemble des formules pass étant sold-out.
Le before du Sonic est un préliminaire de choix. Le psychédélisme froid et sombre de The Soft Moon donne rendez-vous à Moon Duo pour un concours de haute hypnose. Metz devrait réveiller tout le monde avec ses grandes claques noise.
Le samedi c’est donc plié pour les distraits, par contre le dimanche mérite toute votre attention. C’est sans doute cette journée qui incarne le mieux la face aventureuse de Thurston Moore. Le curator de luxe se produira en trio avec Stephen O’Malley et Mats Gustafsson, on y écoutera religieusement le sublime retour des survivants de This Heat sous l’alias This Is Not This Heat, on expérimentera le triumvirat Keiji Haino, Teun Verbruggen, Jozef Dumoulin à l’heure du brunch, on prendra des nouvelles du canal historique via Wire et The Ex tout en découvrant la jeune avant-garde avec Ut, Ela Orleas, New Blockaders, Moor Mother... Enfin convier la légende de l’avant-garde jazz Joe McPhee avec ses frères d’armes Ken Vandermark (sax), Kent Kessler (basse) et Hamid Drake (batterie) atteste de l’entière latitude dont a bénéficié Thurston Moore. Même avec une star aux commandes, loin du branding et du name dropping, le Sonic City reste fidèle à son ADN.

 

Publié le 06/11/2017

10/11 Sonic City pre-party, 17-20€
The Soft Moon, Moon Duo, Metz...
De Kreun
Conservatoriumplein 1, Courtrai

11/11 Sonic City : Complet

12/11 Sonic City, 32-35€

This Is Not This Heat, Thurston Moore + Stephen O’Malley + Mats Gustafsson, Wire, The Ex, Dälek, UT, Keiji Haino + Teun Verbruggen + Jozef Dumoulin Trio, Joe Mc Phee + DKV trio, Moor Mother, The New Blockaders, Dennis Tyfus + Cameron Jamie, Ela Orleans

Depart
Nelson Mandelaplein 18, Courtrai

www.wildewesten.be

 


Mots clés : avant-garde jazz noise rock