lire

Les mots qu'on ne dit pas

2cbe701ad5e3e7389aa90753e47aa55bdf0c5ae7
« ʺSalut, bande d’enculés !ʺ C’est ainsi que je salue mes parents quand je rentre à la maison. Je ne suis pas seule. Mes copains m’accompagnent. Ils ne me croient jamais quand je leur dis que mes parents sont sourds. Je vais leur prouver que je dis vrai. ʺSalut, bande d’enculés !ʺ Et ma mère vient m’embrasser tendrement. »

 


Le ton est donné, c’est d’amour, de fierté, mais aussi de honte et d’admiration dont il est question dans ce premier roman. L’auteur, Véronique Poulain, y raconte son adolescence avec ses parents, sourds et muets, tandis qu’elle est entendante. De ce point de départ, l’auteur, et contre toute attente, parvient à raconter une histoire évidemment touchante, mais surtout très drôle. Car si l’adolescente est cruelle, elle ne l’est finalement peut-être pas plus que n’importe quelle ado… « Il ne s’agit pas d’une généralité sur les sourds, ni d’un essai sur la langue des signes, rappelle l’auteur. C’est juste un roman sur mes sentiments ». Peut-être, mais cette histoire de double culture ouvre malgré tout de nombreuses questions autour du langage. Une jolie surprise.

 

Publié le 10/07/2017

 


Les mots qu'on ne dit pas
de Véronique Poulain – Livre de Poche – 6,10 euros.

 


Mots clés : roman